Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

14 décembre 2015 1 14 /12 /décembre /2015 11:35
Adopter un chien dans un refuge

Faisant suite à notre précédent article qui concernait l’achat d’un chien de race dans un élevage professionnel, nous nous intéressons aujourd’hui aux questions de Christian, qui envisage d’adopter un chien dans un refuge, mais a quelques craintes.

Particulièrement sensible à la cause animale et aux indignes abandons d’animaux souvent innocents, il a besoin d’être rassuré sur plusieurs points.

Tous traumatisés ?

L’existence a parfois été dure avec les pensionnaires des refuges, les évènements passés pouvant avoir laissé des traces telles des peurs vis-à-vis de certaines situations, de la rue ou de personnes particulières.
Cependant il est tout aussi vrai qu’ils ont des capacités de récupération et d’adaptation indéniables.
Ils sont nombreux les chiens qui aiment encore les jeux avec des humains, les promenades au grand air, le confort d’un panier molletonné, les courses acharnées dans la nature, les rencontres avec les congénères.
L’enthousiasme et la joie, l’énergie vitale et le dynamisme ne les ont pas quitté pour autant !
Malgré toutes les vicissitudes subies, leurs capacités d’attachement et de démonstrations d’affections sont toujours là : elles ne demandent qu’à émerger dans le contexte sécurisant d’une famille aimante.

Education à refaire ?

Il est difficile de généraliser à tous les chiens arrivés en refuge suite à tant de situations différentes : retirés de leurs foyers maltraitants, trouvés dans la rue, déposés par leurs anciens propriétaires qui n’en voulaient plus, décès ou départ du maître, vieillesse trop lourde à assumer, soudaine allergie d’un enfant, mauvaise entente avec le chat de la famille… les raisons sont multimodales.
Cependant la réalité est qu’ils ont fait des apprentissages dans le passé, qu’ils ont eu des bases d’éducation, qu’ils savent faire pas mal de choses. Certes, pas toujours ce qu’on voudrait, mais avec de la patience et de la pédagogie, ils vont forcément acquérir des comportements inédits. La bonne volonté des nouveaux gardiens et les méthodes adaptées à chaque profil de chien engendrent souvent des progrès majeurs.

Des profils variés

Christian me demande s’il y a une typologie particulière chez les animaux en attente de maîtres. Il y a des jeunes, des moins jeunes, des chiens de race et des croisés. Certains rassemblent les critères esthétiques recherchés par tout le monde, d’autres ont des particularités (une oreille un peu asymétrique, une mine patibulaire, deux ou trois dents manquantes, un poil un peu terne…) qui les rendent d’autant plus attachants.

Quelles contraintes ?

N’allez pas croire que je milite pour les adoptions à tout prix et sans réflexion préalable ! Christian me dit qu’il a pas mal de temps à consacrer à un nouvel animal et qu’il aime les sorties au grand air. Il a pris la mesure du fait qu’on n’achète pas un être vivant comme un cadeau de Noel, qu’il va devoir s’en occuper, s’investir, et lui proposer suffisamment d’activités pour répondre à ses besoins de chien. Il sait qu’il y aura peut-être des problèmes d’aboiements, pourquoi pas des malpropretés à corriger, un risque que le nouveau venu soit un peu dépendant émotionnellement de ces humains, qu’il ne sache pas supporter la solitude… mais il se sent prêt à faire tous les efforts nécessaires, y compris financiers, pour offrir une belle et heureuse vie à un animal qui le mérite.

Les conditions sont donc réunies pour une adoption réssie. Voilà au moins deux sujets qui passeront de belles fêtes de fin d’année !

Laurence Bruder Sergent

www.vox-animae.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurence Bruder Sergent (Vox Animae)
commenter cet article

commentaires

nelly 31/12/2015 09:30

HELP!
J'ai adopté une chienne à la SPA ya 2semeines. Elle a entre 1 et 2ans.. (croisement qui ressemble un peu a un border colie): CHIPIE
J'ai déja un petit teckel depuis 8ans..: POKER

Chipie s'est bien adapté a l'appart, elle est presque propre et ne fait pas trop de bêtise... mais elle a un caractère exclusif, et elle laisse pas beaucoup de place a Poker.. j'ai peur que mon teckel soit moins bien... Je peux plus faire un calin a Poker sans qu'elle s'impose..

Poker dort sur mon lit et elle sur une couette à coté du lit..
Depuis 2jours, quand j'ai le dos tourné, elle fait ses besoins sur mon lit.. qu'est ce que ça signifie?
De la vengence, de la jalousie? comment faire pour que les 2 trouvent leurs places??
merci d'avance de votre réponse, j'avoue que je suis un peu à bout ces derniers temps..