Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 10:42

Si vous ne connaissiez pas tout de votre toutou, vous pouvez découvrir son existence profonde en répondant à 20 questions dans un test de personnalité canine.

Internet est le royaume de l’information accessible rapidement et presque toujours gratuitement, sur tous les sujets.

Pour connaître une race ou un tempérament de chien, il suffit d’écrire quelques mots sur un moteur de recherche et vous obtiendrez une réponse.

Quelques surprises après le clic

Jocelyne m’a envoyé les résultats d'un test qu'elle a passé en ligne car elle voulait comprendre certaines attitudes de son meilleur ami canin, pas toujours limpides à ses yeux.

La conclusion de ce quiz ? Son gentil Daffy n'est pas celui qu'elle croyait. Parce qu’il a ses petites habitudes comme aboyer devant la fenêtre à la vue des promeneurs, ou se coucher dans les passages, il serait un « sujet caractériel à tendance dominante, voulant démontrer son statut à la moindre occasion ». Oui oui. C’est sûr, la psychopathologie n'est pas loin ! A partir de deux situations anecdotiques, le caractère de Daffy est découvert, la camisole de force s’approche dangereusement de son panier. …

Raccourcis et erreurs d'interprétation

Le test ne craint pas d’affirmer qu'à partir d'un ou deux comportements très contextualisés, il est possible de déduire le caractère persistant voire définitif de son auteur. Le pauvre Daffy en est victime à son corps défendant.

C’est un peu comme si, au prétexte d’avoir fait poser une clôture dans votre jardin, vous étiez catalogué asocial et refusant les contacts avec vos voisins, limite réfractaire à l’humain et ermite dans l’âme...

Accepteriez-vous facilement cet outrageux raccourci ?

C’est pourtant ce qu’implique, bien innocemment, ce type de questionnaire : déterminer l’indéterminable à partir de dispositions arbitraires.

Utile pour lutter contre l’oisiveté

Amis internautes, si vous avez du temps à perdre, vous pouvez consulter sur le réseau mondial l’aberrant questionnaire, et beaucoup d’autres explications lumineuses du même type. Parfois, il s’agit de sites aux thématiques volontairement drôles et décalées, le deuxième degré de lecture s’impose, tout le monde sait que c’est « pour de faux ». Parfois, comme ici, l’information est donnée sous le sceau d’une qualité revendiquée mais sans que la prose soit signée de la patte d’un professionnel… méfiance !

Aussi subjectif que pour les humains

Idées reçues reprises à l’emporte-pièce, données non vérifiées ou non vérifiables, incompétence et inconscience dans la portée des propos... il ne faut pas prendre l’information donnée sur Internet comme unique et vraie !

Comme pour les humains qui s’amusent à répondre aux questions sans que cela porte à conséquence (personne ne va croire qu’un magazine peut vous découvrir en quelques items), n’hésitez pas à prendre à la légère ces petits exercices : après tout, ils ne font pas de mal si on ne les prend pas au sérieux. Du moment qu’ils ne dispensent pas de garder la distance de rigueur, et que l’on évite à nos chiens d’être catégorisés abusivement.

Laurence Bruder Sergent

www.vox-animae.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurence Bruder Sergent (Vox Animae)
commenter cet article

commentaires