Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 14:09

S'imaginer la solitude de votre compagnon

 

 

Il nous est habituel de lister les avantages et inconvénients que notre chien apporte dans nos vies. Mais lui, comment vit-il le  quotidien que nous lui proposons ?

 

Attristées par les conditions de vies de certains chiens dans leurs entourages, plusieurs personnes m’ont fait récemment part de leurs inquiétudes quant à la santé mentale de ces animaux.

En particulier, on peut compatir avec ceux qui sont laissés durant des hchien_seul.jpgeures interminables tous seuls, tous les jours. Qu’ils soient attachés dans la cour, enfermés dans l’habitation, livrés à eux-mêmes dans le jardin (parfois avec un autre animal) revient au même : ils sont sans présence humaine pour une période plus ou moins importante.

Les propriétaires diront légitimement qu’il faut bien travailler, qu’on ne peut pas rester à la maison tout le temps, juste pour garder le chien !

 

Conséquences d’une solitude permanente

Le chien étant un animal social, il s’accommode mal de l’absence de ses êtres d’attachements, du manque d’occupations, de pauvreté dans son environnement quotidien. De ce fait, la privation de stimulations amène de nombreux problèmes de comportements (aboiements incessants, destructions, malpropretés et de nombreux autres), un émoussement ou au contraire une exacerbation émotionnels qui feront qu’ils réagira très fort à une stimulation banale ou pas du tout à une autre plus importante, une suppression ou augmentation des réactions mais aussi une apathie, une attitude amorphe, un vieillissement prématuré, et même des problèmes de santé. On voit bien les conséquences peuvent être graves pour lui.

 

Violences invisibles

Je propose que l’on se demande ce que peut vivre l’individu confronté ainsi à de telles conditions de vies. Il suffit de s’imaginer laissé 12 heures tout seul dans sa chambre tous les jours, sans aucune distraction, aucun moyen de communication…

Dans cette relation entre l’humain et le chien placé dans un tel vide, il n’y a pas de « bientraitance », au contraire.

Au risque de choquer quelques uns, je dirai qu’il vaut parfois mieux ne pas prendre de chien, si c’est pour leur faire endurer de telles conditions de vie.

Mieux vaut installer des alarmes plutôt que mettre des chiens de garde qu’on abandonne sans interaction. Et autant prendre un animal qui s’accommode mieux de la solitude plutôt que de partir toute la journée en laissant le chien seul à la maison.

Il n’est pas souhaitable de prendre un chien si on ne peut pas s’en occuper, ni respecter sa nature, ses besoins éthologiques, sa réalité.

 

 

Laurence Bruder Sergent

www.comportement-canin.com

Partager cet article

Repost 0
Published by LBS
commenter cet article

commentaires

Marie-Armelle Talbot 06/01/2011 15:02


Bonjour,

Je vous écrit pour savoir si vous pourriez un peu m'éclairer... J'ai adopté une petite chienne de 2 ans hier à la LPA de LILLE. Elle avait été abandonnée d'après eux parce qu'elle restait trop
longtemps seule dans la journée et ses maîtres ne voulaient plus s'en occuper parce qu'elle aboyait quand ils partaient. Je confirme, c'est ce qu'elle fait. Je suis trés souvent là, et ce midi j'ai
testé de la laisser 15 minutes seule. Je l'ai entendue dès la clé dans la porte se mettre à aboyer, 15 minutes après, elle aboyait encore.
De plus, cette nuit, après lui avoir montré son nouveau coin à elle, sur lequel elle a passé du temps dans l'apres-midi, je suis montée me coucher à l'étage. Et elle monte et me cherche. Je ne veux
pas qu'elle monte aux étages, mais il n'y a pas de porte au bas de l'escalier. Je l'ai alors, après plusieurs essais, mise dans la salle de bain avec son lit, et là, du 1er étage, je l'entendais
faire le loup...
Ce matin, j'ai pris RV avec mon vétérinaire dont la secrétaire m'a dit qu'il est comportementaliste. Mais c'est dans 9 jours.... pouvez-vous me donner qques conseils en attendant?
Sur votre site vous parlez d'habituer le chien à son espace qques minutes par jour avant de l'en libérer, mais est-ce en l'attachant en laisse?

Merci de votre aide, je suis trés angoissée de cette situation, mais je veux croire que j'arriverai avec l'aide de ma chienne, à faire qu'elle vive bien, et nous aussi.


Rachel 03/12/2010 08:00


Bonjour, je me permets de réagir à votre article sur la solitude de certains animaux comparés, à juste titre dans certains cas, à de la maltraitance Nos 2 chiens sont membres de notre famille
depuis leur premier jour chez nous et notre entourage sait à quel point ils sont précieux et importants pr nous. Nous en prenons soin, nourriture, 2000m2 de terrain, balade hebdomadaire, mer ou
forêt, brossage, câlins et jeux...Et pourtant toute la journée ils sont seuls, car ns travaillons, et le sentiment de culpabilité est là tous les matins, mais jamais je ne pourrai considérer que je
suis maltraitante. Je subis aussi à mon niveau cette situation car je les aime et les respecte profondément.Je ne peux que compenser le reste du temps ce qui s'avère une contrainte pour moi
aussi.
Merci pour votre site et vos conseils


catherine 29/11/2010 16:00


je suis absolument d'accord avec vous : votre article résume parfaitement la colère que je peux ressentir quand je vois ces chiens dans ma résidence qui sortent 10 minutes le soir et 10 minutes le
matin....sans compter les problèmes de santé de faire se retenir ces chiens 12 h d'affilée...quelle tristesse...