Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 14:07

Quand les professionnels ont des conseils stupides et maltraitants

 

J’avais déjà parlé dans un de mes articles récents, des conseils de professionnels qui n’ont de sérieux et de compétent que le nom. La dernière fois, il s’agissait de plaquer au sol un jeune beauceron de 6 mois, car il était trop ingérable.

A son âge, c’est plutôt normal…non ?

Apparemment pas, il fallait contrer tous ses comportements infantiles, plutôt que de les guider, les accompagner, afin qu’ils passent d’eux-mêmes, sans qu’on ait eu besoin de faire preuve de violence(s).

 

Cette fois-ci, aujourd’hui, j’ai eu un appel d’une personne qui a subi deux cours avec une éducatrice comportementaliste, au sujet de son chien, qui, entre autres, saute sur les visiteurs. Comportement plutôt normal pour un jeune chien qui doit pouvoir canaliser sont énergie et rencontrer des personnes nouvelles régulièrement.

Il cherche à mesurer les réponses de son environnement, essaie de vérifier quel est son statut, exprime son enthousiasme et sa joie….et on veut le punir pour cela ?!?

 

Donc, cette jeune professionnelle alsacienne a dit qu’il fallait marcher sur les pattes du chien pour qu’il ait mal, et qu’il comprenne qu’il ne fallait pas faire cela.

 

Le pédagogue le plus inexpérimenté qui soit, que cela concerne les animaux ou les humains, vous dira que la violence n’est en rien utile à l’apprentissage.

 

Malheureusement pour nos chiens, la contrainte, la dureté, l’autorité, font recette et les conseils de maltraitance se répandent à une vitesse phénoménale.

 

Pour vous propriétaires de chiens, je vous supplie de prendre de la distance avec ces incompétents, de réfléchir avant d’accepter de maltraiter votre meilleur ami. Il mérite mieux que cela et de vrais professionnels, compétents et bien traitants, peuvent vous y aider.

 

Laurence Bruder Sergent

Partager cet article

Repost 0
Published by LBS
commenter cet article

commentaires