Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 22:16

Quelles distractions pour mon chien ?

 

 

Si vous vous souciez de la meilleure manière d’occuper votre chien, voici quelques éléments vous permettant de lui proposer des activités qui lui plairont.

 

Un chien dont on ne s’occupe pas s’amoindrit vite, devient très calme (trop), voire apathique, dort beaucoup. Envisageons donc, selon l’âge de votre animal, son besoin en termes de distractions.

 

Chiot de moins de 6 mois

Une fois votre chiot chez vous, votre travail de socialisation et d’accompagnement de sa croissance commence. Vous devez être présent pour lui, l’aider dans ses premiers apprentissages, lui faire vivre de belles expériences en dehors du domicile et veiller à l’habituer à la vie à vos côtés, sans pour autant créer de peurs. Il lui faudra bien sûr des jouets avec lesquels passer le temps, apprendre à contrôler ses mouvements de pattes, ses accélérations de rythmes et ses morsures.

 

Chiot de plus de 6 mois

Normalement à cet âge, votre compagnon a appris grâce à vous qu’il devait se retenir pour faire ses besoins plus tard, qu’il ne doit pas mordre fort, ni aboyer sans cesse. Il a mémorisé que certains chiens sont des amis et d’autres… à éviter. Il connait les animaux du foyer s’il y en a, les personnes qui font partie de son entourage. Il devient peu à peu pubère, et a grand besoin de courir, japper, sauter, explorer olfactivement et physiquement son espace. On lui proposera donc des parties d’exploration, de défoulement, de mâchouillements, et des promenades pour lui permettre tout cela. Attention toutefois à éviter les jeux de « corps à corps » et tous ceux qui le surexcitent au point de ne plus se calmer avant de longues minutes ou de devenir ingérable.

 

Adulte

Devenu adulte, votre chien modère mieux ses comportements, n’a plus autant de besoins de courses qu’auparavant. Par contre il apprécie toujours d’être en votre compagnie, de découvrir de nouveaux lieux, de flairer partout, de se promener dans la nature. Certains restent très curieux et dynamiques, on pourra donc leur proposer des passetemps astucieux qui stimulent leur intelligence, les occupent sans les énerver indéfiniment.

 

Chien âgé

Quant à l’animal qui prend de l’âge, il faudra penser à respecter son vieillissement ou sa curiosité juvénile toujours présente. Loin de le soustraire à toute stimulation, on lui proposera des occupations qui lui plaisent vraiment : mastications de nourritures spéciales, observations des passages dans la rue depuis la baie vitrée, siestes au soleil et poursuites (inefficaces souvent !) des rongeurs dans le jardin, promenades à son rythme dans la nature… il y a encore beaucoup à faire pour un sénior !

 

Bien entendu il faut moduler toutes ces propositions en fonction de l’état de santé, de développement, de la morphologie, le poids de votre chien, son tempérament et... ses goûts !

 

Laurence Bruder Sergent pour les DNA du 1er Mai 2011

www.comportement-canin.com

Partager cet article

Repost 0
Published by LBS
commenter cet article

commentaires