Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 12:47

Un petit jeu pour Noël

 

 

En ce jour de fêtes, Laurence Bruder Sergent nous propose un petit jeu à faire en famille. Les enfants, les parents et les grands parents peuvent tous participer, et même les invités qui n’ont pas de chien chez eux.

 

L’objectif du jeu est d’approcher la réalité canine, durant quelques minutes. Il n’y a rien à perdre, rien à gagner, juste des fous rires et des prises de conscience à faire en groupe, un moment à passer ensemble.

Attention, il y a tout de même une condition : il faudrait avoir un animal à proximité !

 

Déroulement du jeu

 

Au tout début, il faut regarder où est le chien et demander ce qu’il peut vivre à ce moment précis. Il y a interdiction de le toucher, l’appeler, le déranger ! On doit développer son sens de l’observation et de l’imagination.

On parlera de ses émotions possibles, de son comportement, des motivations éventuelles qui dictent sa conduite à ce moment-là.

S’il est en train de ronfler profondément dans son panier en agitant les pattes, on dira qu’il est en train de dormir et de revivre un moment de sa journée. On pourra même avancer le sujet de son rêve, à condition qu’il ne soit pas trop absurde, sinon les autres participants ont le droit de remarquer que cette probabilité est réduite à… zéro ! N’oubliez pas, il faut voir le monde au travers des yeux du chien, et pas reporter nos conceptions sur lui : on ne peut donc pas dire qu’il est en train de se faire gronder par son professeur de mathématiques, mais pourquoi pas, qu’il joue avec son compagnon de jeu comme il l’a fait le matin même durant sa promenade.

Si le chien est en train de ronger un os qu’il a reçu en ce jour spécial, on peut se demander ce qu’il ressent au moment où on le voit : du plaisir, de la reconnaissance pour ses maîtres, de l’ennui à manger encore un os en peau de buffle alors qu’il y a tant de délices sur la table de ses maîtres ?

Chaque participant propose à tour de rôle son idée…

 

Pour compliquer les choses…

 

Une fois que l’inspiration des joueurs est arrivée à son terme au sujet de la situation présente, on passe à une étape supplémentaire, en se projetant sur les autres circonstances de la vie de cet animal.

 

Voici quelques suggestions :

-          Qu’est-ce que cela fait de marcher à quatre pattes, que voit-il autour de lui lorsqu’il passe du salon à la cuisine, du couloir à l’extérieur ?

-          Que peut-il ressentir lorsque le facteur passe devant la maison, ou quand on sonne à la porte ?

-          Qu’est-ce que cela lui fait, de rester à la maison quand nous partons au travail ou à l’école ?

-          Qu’est-ce qu’il éprouve lorsque l’on croise son ennemi juré en balade, ou son copain de jeu ?

 

A chacun de faire preuve d’imagination, l’essentiel est de voir les choses avec des yeux de chiens et de ne pas projeter sur lui nos affects d’humains.

Le jeu se termine lorsqu’il n’y a plus de propositions d’interprétations sur les situations selon la réalité canine.

Bon amusement à la (re)découverte de votre chien, et très bonnes fêtes de fin d’année !

 

Laurence Bruder Sergent

www.vox-animae.com

Partager cet article

Repost 0
Published by LBS
commenter cet article

commentaires